Café FACTO

 

 

Une fois le grain obtenu, il faut en faire le tri pour éliminer d’éventuels défauts et impuretés.

Les contrôles principaux du café vert effectués à l’aide de machines optiques à rayon laser, sont:

Magnétique :
sépare les particules métalliques éventuelles

 

Nettoyage et séparation :
élimine les corps les plus lourds ou les plus légers du café

 

Granulométrie :
classe le crible du grain et élimine ceux qui sont hors standard

 

Densimétrie :
élimine tous les corps qui n’ont pas la densité du grain de café

 

Colorimétrie :
élimine les grains qui ne répondent pas aux paramètres préétablis

 

Manuelle :
garantit une qualité parfaite

TORRÉFACTION
La torréfaction est un art qui demande de l’expérience : durant ce procédé interviennent les modifications chimiques qui forment le goût et l’arôme du café.

Pour Segafredo Zanetti, la torréfaction est le fruit de recherche et d’innovation technologique constante.

Dans le procédé de torréfaction, les grains crus sont d’abord sélectionnés puis sont passés dans les machines à torréfier.

A ce moment-là, ils sont chauffés et mélangés jusqu’à ce que la température atteigne les 200-230°C.

Durant la torréfaction, les grains diminuent de poids (- 20 %), augmentent de volume (+ 60 %) et se modifient chimiquement. C’est ainsi que se forment les composants aromatiques du café qui perd de l’acidité et prend un goût amer d’autant plus prononcé que le café est torréfié.

Parallèlement, le café acquiert une couleur brun foncé appelée “soutane de moine”.